Johan Asherton - press  - press -
news :: disco :: lyrics :: books :: pics :: press :: links :: contact
Reviews: A Place To Hide For Everyone - Anthology 1992 - 1996 - Les Inrockuptibles (fr) - 2003

A Place to Hideâ?¦, un endroit oĂą se cacher : tout le drame de Johan Asherton, Ă  lâ??Ă©criture trop discrète et dĂ©licate pour les projecteurs. Cette cachette se trouve pourtant au milieu du jardin secret de pas mal dâ??amoureux de cette Ă©criture raffinĂ©e et flamboyante qui, de Nick Drake Ă  Nikki Sudden, assure la bande-son quotidienne du romantisme patraque.

Cette anthologie du Normand se concentre strictement sur les annĂ©es 90, sa pĂ©riode la plus intimiste et personnelle : digĂ©rĂ©e, la gifle monumentale assĂ©nĂ©e, dans le Londres des seventies, par Bowie ou, surtout, Marc Bolan. AffinĂ©, Ă©purĂ©, le propos des Froggies, son groupe presque culte des eighties, sous perfusion amĂ©ricaine, de Lou Ă  Iggy. Câ??est un dandy Ă  la culture surannĂ©e qui, au dĂ©but des annĂ©es 90, rompt le dialogue avec lâ??Ă©lectricitĂ© agitĂ©e, ce cache-sexe dĂ©risoire, pour enfin sortir nu, comme les hĂ©ros refoulĂ©s â?? Syd Barrett, Dylan, Alex Chilton, Leonard Cohen, Kevin Ayers ou Townes Van Zandt, cette sociĂ©tĂ© secrète des grands brĂ»lĂ©s de la guitare sèche. Plus sexy, ou plus exubĂ©rant, ou plus extravagant, Johan Asherton aurait alors pu rivaliser avec ses plus Ă©vidents contemporains dâ??alors, des Lilac Time aux Tindersticks, des Waterboys Ă  Lloyd Cole. Mais comme pour les Go-Betweens, Silvain Vanot ou les Apartments, autres artisans pointilleux de cette Ă©criture adulte et touffue, lâ??ordre du jour de lâ??Ă©poque Ă©tait ailleurs : cette mĂ©lancolie douillette, ces chansons murmurĂ©es ne pesaient pas bien lourd face Ă  lâ??euphorie et au vacarme obligatoires des annĂ©es 90. Un endroit oĂą se cacherâ?¦, titre idĂ©al pour cette gĂ©nĂ©reuse collection dâ??hymnes Ă  la dĂ©mission, au refus de lâ??air du temps.

Simon Triquet
Les Inrockuptibles # 389 - May 14th/20th 2003

back